Quel budget prévoir pour une climatisation réversible ?

Le budget d’acquisition d’une climatisation réversible

Le coût d’achat varie selon le type et la puissance de l’installation choisie. Un monobloc coûtera de 900 à 1500 euros, un système monosplit coûtera de 1100 à 3500 euros posé, et le prix d’un système multi-split s’élèvera de 2500 à 5000 euros.

La géothermie présente un coût d’installation plus élevé : environ 80 euros/m², soit 12 000 euros pour 150m².

Quelles aides financières à l’installation en 2018

Depuis 2009, le crédit d’impôt a été supprimé sur les climatisations réversibles. En revanche, il est conservé sur les pompes à chaleur (PAC) air/eau, eau/eau et sol/eau, sous réserve d’une pose par un professionnel.

La géothermie est à privilégier puisqu’elle permet d’avoir 36% de crédit d’impôt, contre 15% pour les autres modèles. Le crédit d’impôt ne porte que sur l’acquisition du matériel et les travaux de forage ou de pose des capteurs. Les autres aides publiques sont déduites du crédit d’impôt qui ne peut excéder 8000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple, majoré de 400 euros par personne à charge.

Prévoyez un bouquet de travaux (au moins deux types de travaux bénéficiant du crédit d’impôt) et gagnez 10% : climatisation réversible avec PAC air/eau (25% au lieu de 15%) et chauffe-eau solaire (25% au lieu de 15%).

Le crédit d’impôt est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro (sous condition du bouquet de travaux ou d’amélioration des performances énergétiques). Le prêt peut aller jusqu’à 30 000 euros sur 15 ans maximum. Pour en profiter, l’habitation doit être une résidence principale construite avant le 1er janvier 1990.

Pour la pose de votre installation, vous bénéficiez du taux de TVA réduit… augmenté de 7 à 10% au 1er janvier 2014.

Quelles économies sur la facture ?

Dépendant de votre énergie actuelle, votre facture de chauffage peut baisser de 40% (fioul ou gaz) à 75% (électrique). Cette baisse conséquente sera légèrement compensée par l’augmentation due à la climatisation l’été, consommatrice d’énergie. Globalement, vous pouvez compter sur une diminution de moitié de votre facture en électricité et de 20 à 30% pour les autres énergies, ce qui peut représenter une baisse de 500 à 1000 euros par an.

Devis gratuit